Antre de l’imaginaire, certes, mais encore ?

Nous sommes à la fois éditeurs et souffleurs de rêves. Nous avons à coeur de propager l'onirique, de faire partir le lecteur loin, très loin de ce monde. Nous éditons des ouvrages de fantasy, et allons progressivement nous ouvrir sur l’ensemble de la SFFF : Science-Fiction, Fantasy, Fantastique, Steampunk, etc.

Mais nous ne nous arrêtons point là. Nos auteurs ont bien d'autres talents que celui d'écrire...

Outre leurs nombreuses dates de dédicaces, ils proposent régulièrement des ateliers d'écriture, de lecture, des événements médiévistes, et bien d'autres choses encore...

Notre philosophie ? Elle est très simple et tout à fait atypique dans le monde de l'édition :

 « Liberté des auteurs »

Nous mettons en avant l'auteur et son œuvre. Nous respectons le fruit de centaines (voire milliers) d’heures de labeur, et ne le formatons pas selon les standards actuels.

Nous n’épurons pas, nous ne faisons pas modifier de passages de manière conséquente, jamais.

Nous prenons l’ouvrage tel qu’il est, ou nous ne le prenons pas.

Nous souhaitons garder l’essence pure de l’œuvre, le reflet de l’âme de l’auteur.

Ce qui fait qu’une œuvre peut se démarquer, c’est le fait qu’elle soit originale, qu’elle ait été écrite avec le cœur.

Quant à nos auteurs, le fait qu’ils ne soient pas nombreux n’est pas anodin. Nous préférons bien nous occuper d’un petit nombre que d’en délaisser un grand nombre.

Ils ont été tout d’abord été accueillis dans notre humble maison en raison de leur immense talent, mais pas seulement. C’est aussi parce que tous pouvaient merveilleusement bien s’entendre et avancer ensemble, dans toute l’euphorie de la passion que procure la SFFF. Nous formons une petite famille, nous pouvons le dire. Oui, c'est un fait, avec le talent, c’est l’autre critère de sélection.

Mais qui sont donc nos auteurs, et nos collections ?

Nos auteurs sont parmi les rares auteurs français de fantasy...

De la fantasy young-adult, avec la saga « L’éclat et l’ombre » de la jeune et talentueuse Audrey Marin-Pache.

De la low fantasy, avec la saga « Chroniques des terres d’Orlandia » de l’éminent et cultivé doyen Laurent Pissochet.

De l’épique fantasy, avec la saga « Kyan Rogh » et « Isielle et Olkan », du touche-à-tout et imaginatif Charles Chehirlian.

Bien à vous